Des explications sur des photos

Un cas pratique pour expliquer ce qui fonctionne sur les photos, sans en faire une généralité. Expliquer quels sont les éléments qui font que l’on sélectionne telle ou telle photo et pas telle autre parce qu’on les considère comme « correctes », qu’elles tiennent suffisamment la route. Un exemple pour avoir une base pour en parler sur des photos de voyage dont le but n’était pas uniquement la photographie, dans le sens où ce n’était pas un voyage photographique mais un déplacement familial. Dans ce cas on passe un peu pour le pénible qui consomme beaucoup de temps à faire des photos, aussi on n’est pas aussi libre que lors d’expéditions purement photographiques.

Pour revenir sur des explications ce qui fonctionne bien en photo de rue, documentaire artistique ce sont des cadres dans les cadres. Cet effet d’attendre que des personnes s’insèrent dans des structures urbaines avec elle même un encadrement. Aussi un autre élément qui donne de l’attrait visuel ce sont les répétitions de formes, de couleurs et bien entendu la qualité de la lumière qui est très importante.

Cette série a été réalisée avec un petit appareil photo APSC, le Fuji XE-2 et un zoom XF18-55mmF2.8-4 R LM OIS. Ce choix a été fait pour une raison de poids. Je sortais d’une période difficile après une maladie assez sérieuse et je n’étais pas en grande forme. Toutes les photos ont été réalisées au format brut RAF développées avec DXO Pure Raw3 (essai gratuit 30 jours), transformées en DNG puis post-traitées avec Capture One Pro 23. Cet appareil a un rendu que je considère comme très numérique. L’utilisation de DXO Pure Raw a renforcé la netteté et un côté qui parait en effet plus « pure » mais renforce aussi l’aspect lissage numérique en donnant parfois une bouillie de pixels visible si on agrandit fortement les photos. Cela compense toutefois la qualité moyenne de l’objectif utilisé. Il faut dire que je suis très exigeant, un peu puriste peut-être et je ne suis pas très satisfait des rendus des tons chairs et de la peau de ce petit Fuji qui utilise une technologie de capteur spécifique. L’important est de pouvoir ramener des photos dans sa besace. La démarche a été axée sur les couleurs et de documenter les particularités du Cambodge en 2018. Il s’agissait avant tout d’un voyage touristique et pas de réaliser des reportages sur des thématiques spécifiques, avec l’opportunité de profiter de l’occasion pour rapporter quelques photos sympas.

Cadre dans le cadre

Répétition

Moments et actions spécifiques

Axer les photos sur des spécificités, rechercher les singularités, l’authentique.

Changer de point de vues

Se concentrer sur l’urbanisme, l’habitat

Graphisme et couleurs

En incluant quand on le peut des détails subtils, comme des animaux, un oiseau, des poules, des personnes, par exemple.

à suivre, ce n’est terminé 🙂 mais c’est du boulot !

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -