Personnaliser ses photos jpeg

Les boitiers Fuji X ont bâti pour partie leur réputation sur la qualité des jpeg en proposant directement dans le menu des appareils des simulations de films avec des rendus s’approchant des pellicules argentiques. Il n’est peut-être pas très connu qu’il est possible de créer ses propres rendus des photos jpeg sur d’autres marques de boitiers. II est intéressant de sortir des styles de développement de ceux fournis en personnalisant avec ses propres réglages, directement dans le menu de l’appareil photo et aussi en téléchargeant des personnalisations. Il est toutefois conseillé de doubler les photos en format brut (raw) pour plus de sécurité car les personnalisations ne conviennent pas forcément à tous les types de photos. Le format raw (avec des noms différents selon les marques, DNG, NEF etc) permet de revenir aisément sur les photos avec un logiciel de traitement comme Darktable, Lightroom, Capture One, Dxo…

Pour les boitiers Nikon

La plupart des appareils photo Nikon numériques, en particulier le niveau de gamme supérieure (DX et FX) ont une option de menu appelée Picture Control, ce système Nikon Picture Control permet une variété dans la personnalisation des fichiers jpg. Il y a des émulations qui sont nommés Standard, Neutre, Vif, Monochrome, Portrait, Paysage et Plat, et à l’intérieur de chacune on peut ajuster les paramètres de clarté, netteté, contraste, luminosité, saturation et teinte (coloration). Le monochrome pour le noir et blanc permet d’ajuster la netteté, le contraste, la luminosité, les effets de filtre et la tonalité. Cela peut paraitre compliqué mais ça ne l’est pas tant que ça une fois que l’on a compris le processus. Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs essais avant de stabiliser son choix final.

Il est possible de charger directement des profils de simulation de films, et/ou de les adapter à son propre style sur https://nikonpc.com

Ici une réalisation personnelle pour des noir et blanc contrastés avec une courbe en S lien

Sur le site nikonpc.com, les aperçus des émulations ne semblent pas forcément très bonnes mais en réalité elles diffèrent une fois installées. Il est possible de les adapter à son propre goût.

  • Sélectionner les simulations souhaitées, les télécharger sur l’ordinateur
  • Connecter une carte mémoire à votre ordinateur
  • Créer un dossier sur la carte et le nommer Nikon
  • Créer un autre dossier appelé CUSTOMPC dans le dossier Nikon
  • Glisser les fichiers NPC téléchargés dans ce dossier CUSTOMPC
  • Éjecter la carte et l’insérer dans votre boitier Nikon
  • Dans le menu « Prise de vue, sélectionnez Gérer le contrôle d’image > Charger/Enregistrer > Copier vers l’appareil photo
  • Les sélections du dossier CUSTOMPC doivent être affichées. Il est possible de charger autant de simulations que l’ appareil photo peut en prendre (la plupart des boitiers donnent 9 emplacements).

Comme indiqué les commandes d’image personnalisées peuvent être modifiées et enregistrées dans l’appareil photo. On peut modifier leurs noms, les supprimer et les copier sur une carte mémoire. Il est possible également de partager des fichiers entre des appareils photos ou avec des photographes à l’aide d’une carte mémoire, ainsi que d’importer des contrôles d’image personnalisés créés avec Picture Control Utility et de les enregistrer dans son appareil photo. De plus, on peut importer des contrôles d’image personnalisés créés dans son appareil photo sur un ordinateur via l’utilitaire de contrôle d’image, puis les appliquer aux images à l’aide du logiciel ViewNX 2 ou Capture NX 2 (et avec les nouveaux appareils photo, lancés après juin 2014, en utilisant Picture Control Utility 2, qui se lance à partir de ViewNX-i ou Capture NX-D).

Picture Control Utility 2 est à télécharger ici  https://downloadcenter.nikonimglib.com/fr/download/sw/239.html

Pour obtenir un réel rendu argentique, le mieux est d’utiliser un appareil argentique avec de la pellicule car un matériel numérique ne pourra pas donner exactement un rendu organique avec grains d’argent, il est toutefois possible de s’en approcher.

Pour les boitiers Sony

Concernant les appareils Sony de la gamme A7R les réglages sont dans le menu des boitiers. Ce n’est pas forcément simple car ils se conjuguent avec le mode vidéo. Phase de recherche en cours pour mettre ici une « recette » qui me convient et qui sera a adapter selon les goûts et les couleurs… Voir dans un 1er la notice de chaque appareil. Par exemple pour un A7RIII pour un rendu net, lumineux, noir débouché utiliser le mode Profil image : PP1 à personnaliser par exemple Niveau de noir -1 Gamma Ciné 1 Mode couleur cinéma saturation +4 Détails niveau +1 ; le reste inchangé et en balance des blancs auto. Bien entendu les possibilités sont multiples, à chacun de faire ses propres recherches.

Pour les boitiers Canon

(synthèse à venir)

D’une manière générale, se méfier des raccourcis de langage comme de dire pour tel appareil les jpeg ne sont pas bons, les jpeg issus directement de l’appareil photo cela se règle à son goût. Il est tout à fait possible d’obtenir d’autres rendus (look) que ceux fournis d’usine.



image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -