Les images par IA

J’ouvre cet article qui sera extensif car nous ne sommes par au bout au sujet de ce qui est nommé intelligence artificielle, comme si l’intelligence pouvait être artificielle mais c’est un autre débat et nous allons rester sur les images.

Pour commencer une comparaison avec une de mes photos, pour voir les différences et les expliquer.

J’ai demandé à la version gratuite de TlkAI de générer une image, on parle d’image et pas de photographie. J’ai indiqué « Une chienne berger belge malinois, fine, expressive avec de la joie, la langue sortie, en portrait serré sur un fond vert végétal flou de nature avec un beau bokeh, en contre jour avec des anneaux de lumière ronds. »

Après 17 tentatives pas terribles avec des défauts au niveau des yeux, à chaque fois, quand il y a les deux yeux, et en confondant berger Belge et Berger Allemand, il y a eu cette image que j’ai retenu :

Déjà 1ère impression il faut de la ténacité, en photo aussi, mais au niveau du plaisir du faire, la sensation est égale à zéro et puis surtout, ce n’est pas la chienne avec qui j’ai un super contact et à qui j’ai fait plein de bisous et qui me regardait avec son regard plein d’amour.

Les yeux sont le miroir de l’âme, “L’âme peut parler avec les yeux, et embrasser avec le regard.” Gustavo Adolfo Bécquer.

J’ai continué encore en indiquant de profil pour voir si ça aide au niveau des yeux. « Une chienne berger belge malinois, fine, expressive avec de la joie, la langue sortie, en portrait serré de profil, sur un fond vert végétal flou de nature avec un beau bokeh, en contre jour avec des anneaux de lumière ronds. »

Heu non, ce n’est pas encore gagné !

Non, ça ne va pas, comme disait ma grand-mère on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Je commence à perdre patience car l’intérêt d’attendre que cette chose veuillent bien comprendre ce que je lui demande, cela demande de la patience et on a l’impression de perdre son temps dans une attitude passive. En fait ça tourne en rond en se plantant à chaque fois au niveau des yeux et en faisant ressembler un malinois à un berger Belge. Allez je me dis j’arrête à la 35 ème tentatives car je commence à bien m’ennuyer.

J’ai arrêté au bout de la 37ème pour laisser sa chance au produit mais on pouvait y passer la nuit.

Au sujet du fond avec le bokeh, c’est pas trop mal quoique à mon avis avec un effet excessif qui manque de subtilité. La photographie c’est de la subtilité. Sinon l’IA a compris de quoi il s’agit mais sur les types de chiens il y a quelques lacunes. C’est cette dernière image qui est la plus approchante d’un malinois. Concernant les yeux, l’IA a des soucis ! Ce qu’il faut noter c’est que cela génère des images en très basse définition.

Je mets ma photo pour comparer. Je suis ravi de ne pas avoir été vaincu par une IA qui ne remplace pas de toute façon, l’action du faire en réel dans une relation avec des sensations motivantes. Autre souci avec ce système on en vient à se demander si la machine n’a pas piquée notre photo en la piochant quelque part sur le net et sans nous demander la permission… Sans parler des droits d’auteur oubliés…

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -