Photographier au smartphone

C’est possible, pas toujours pratique, cela dépend si on se sent à l’aise ou pas avec cet outil. Au niveau qualitatif ce qui pèche c’est qu’il y n’a pas une qualité optique comparable à des objectifs en verre hautement conçus, ni avec un capteur de la taille photographique, ni la même réactivité qu’un appareil photo. C’est l’électronique qui compense comme elle peut les manques. Mais il est possible d’obtenir des résultats. Le côté positif c’est de supprimer des blocages à cause d’absence de matériels spécifiquement photographique.

Pour illustrer, quelques photos, à ces moments je n’avais qu’un smartphone sur moi, un très ancien en plus. Avec un post-traitement et en passant du temps, on arrive à sortir des choses. On prend alors conscience que ce qui compte le plus, c’est le regard porté et pas seulement le matériel utilisé. Après niveau matériel outre la qualité intrinsèque c’est une question de confort, de se sentir bien avec et qu’il donne même l’envie de photographier. Le meilleur étant celui que l’on a avec soit quand il faut. Ceci pour montrer que le manque de matériels ne doit pas être un frein et qu’on peut faire avec ce que l’on a quand il ne s’agit pas d’une commande professionnelle avec la nécessité d’une apparence photographe pro à avoir pour assurer une crédibilité et surtout une plus certaine sécurité d’obtenir des résultats du niveau technique et artistique attendu.

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *