Nikon Zf

Il n’y aura pas des articles sur tout le matériel qui sort mais que sur les coups de coeur. Ce n’est pas une publicité, c’est une information avec de l’enthousiasme car j’ai encore un Nikon FE2 acheté neuf dans les années 1980 (similaire au FM2 avec l’automatisme vitesse alors que le FM2 est tout manuel) et le nouveau Nikon Zf a une résonance particulière pour moi car il reprend ce look.

Alors après l’enthousiasme pour le design et les fonctionnalités issues du Z8, quelques déceptions : avoir mis une molette classique sans mode A dessus pour l’utiliser ! (uniquement utilisable en mode M manuel), pas de joystick pour régler le point d’autofocus (écran tactile), et la prise en compte de l’enregistrement de la seconde avant le déclenchement seulement possible en jpeg mais pas en raw (pré-déclenchement en jpeg aussi sur Z8 et Z9 en fait).

Comme quoi en termes d’achat ne pas se laisser tenter par la tentation et bien étudier les caractéristiques avant de se précipiter même si on a un coup de coeur sur l’aspect. Aussi bien connaitre ses besoins au delà de l’envie. Se poser la question est-ce que j’en ai vraiment besoin étant donné les sommes que cet achat va consommer. Le fait que la prise en main convienne avec un bon ressenti est très important aussi, il y a une poignée amovible en plus. Sinon c’est un boitier intéressant avec les dernières technologies du moment (AF avec détections, stabilisation, capacités vidéo) à un tarif correct. Reste l’éternel problème quand on est déjà équipé d’une gamme d’objectifs pas en monture Z qui nécessitent une bague d’adaptation spécifique pour garder l’autofocus (299€ et ça rajoute du poids), à voir ce que ça donne. Sinon tout vendre et racheter avec une perte importante. Ce qui est bien joué c’est la possibilité du noir et blanc avec 3 rendus de contraste visibles dans le viseur lors de la prise de vues, ce qui facilite le « voir en noir et blanc ». Bien aussi qu’il y ait 2 emplacements de cartes mémoire même si la 2ème est une micro SD pour des raisons de place et d’avoir la même batterie que les Z6, Z7 et l’écran rotatif. Après la qualité d’image et surtout le rendu des couleurs il faut chercher des exemples pour voir si cela convient car c’est un critère très subjectif. Ne pas oublier que la technique est prioritaire pour le technicien (utile, utilisable et surtout l’utilisé) mais pas prioritaire sur les aspects artistiques et quand on arrive déjà à se débrouiller avec ce que l’on a. Après on peut être technophile et toujours être dans le vouloir de ce qu’il y a de mieux mais c’est sans fin. Il en faut pour que l’industrie photographique continue d’exister.

Vidéo de présentation sur Nikon France

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -