La profondeur de champ

Explications simples avec du visuel. C’est la zone de netteté qui varie selon la fermeture du diaphragme de l’objectif. Si ty veux pas t’embêter tu règles en priorité ouverture (A en général ou Av chez Canon), pas sur P (Programme) parce que tu ne maîtrises rien sur P et pis ensuite tu règles l’ouverture du diaph. Si ty veux du grand net ty (pas taper c’est de l’auvergnat on met des y partout) t’embêtes pas tu mets sur f8. Si t’as payé très cher un objectif qui ouvre à f1,4 ou moins, c’est pour t’en servir et que tu aimes les fonds flous. On va t’y montrer. On a fait exprès ces photos pour toi pour t’aiguiller, c’est pas gentil ça 🙂

à f8 tout est net, objectif fixe 50 mm.

à f1,4 faible profondeur de champ.

2 autres parce que je ne les ai pas faites pour rien alors je les mets. Des fois que on voit mieux.

En dessous c’est à f5,6. J’ai lu sur les tests avec mires et outils sophistiqués que c’est à f5,6 que l’objectif 50mm que j’ai est le plus net et détaillé. Après voilà, c’est bien de connaitre son optique et de faire des tests, ça aide pour connaitre quel rendu obtenir. On est ici pour travailler son style photographique alors il est conseillé de bien connaitre son matériel. Mais franchement entre f5,6 et f8 sur écran je ne vois pas de différences.

Extrait de la notice d’un Leica IIIc des années 1930, n’est-ce pas formidable. En rouge la zone qui sera net en fonction de l’ouverture du diaphragme.

f1,4

Sur les paysages même à f4 ça peut le faire. Ce soir la lune était de sortie et le printemps tarde à venir en montagne au niveau du verdissement et de la pousse des feuilles toutes neuves. Il y a de très belles couleurs au printemps quand la nature renait.

à f1,4 en contre jour (avec le soleil derrière le sujet)

Autre paysage à f1,4 avec mise au point sur l’arbre blanc (peuplier).

Si tu veux en savoir plus deviens membre. Sinon pas de panique, pratique, pratique et pratique.

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -