Pratiquer de manière improvisée

Lors d’une sortie un dimanche en se trimbalant un Nikon D810 avec un 35mm f1,8 et un 180mm (dont je ne me suis pas servi) dans le sac bandoulière (hé bien c’est un peu lourd quand même, surtout quand c’est un mauvais jour et que tu as mal au dos et aux jambes), on est tombé sur un rassemblement de motos anciennes. Il faisait un temps lourd et chaud en ce 23 juillet 2023. Quand tu aimes la photo, tu ne peux résister pour improviser un reportage coloré avec des motos des années 1980 et plus anciennes. Quand on débarque comme ça, un peu comme un cheveu sur la soupe, on a un peu peur de gêner, d’ennuyer les gens avec son appareil photo. C’est une question de posture, probablement que les gens sentent quand tu es respectueux. C’est amusant quand tu vois qu’en fait cela ne gêne pas du tout. Des gens peuvent même être très contents et prendre la pose. Aussi ne pas se mettre martèle en tête, et des pensées limitantes. Les motards sont sympas aussi, c’est bien connu et la photo c’est sympathique.

Montée Historique de Confolant motos

Il s’agit de la montée Historique de Confolant dans le Puy-de-Dôme au lieu-dit Confolant à Remiremont (Miremont). Une démonstration sans chrono. En juillet 2024 ce sera la 10ème édition. Ne pas hésiter quand il y a des événements de pratiquer la photo, même de manière improvisée pour s’améliorer. Même en ne restant pas très longtemps, il y a des possibilités. En sachant qu’on allait rester une heure trente environ, j’ai réfléchis à comment j’allais aborder ce sujet. J’ai décidé d’axer les prises de vues sur la couleur avec un traitement saturé et en privilégiant les instants atypiques, pas seulement faire des photos de motos mais aussi intégrer des personnes présentes. Pas facile en si peu de temps.

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -