Construire un projet photographique

Cela peut être un processus stimulant, mais cela peut aussi être intimidant quand on ne sait pas par où commencer. En théorisant il y a des étapes pour aider à construire et réussir un projet photographique. Toutefois selon les individualités, des freins ou des difficultés ne sont pas les mêmes pour tous. Certain n’auront pas forcément besoin de tout planifier car ce n’est pas leur façon d’être et qu’ils préfèrent se lancer sans penser par exemple comment la réalisation sera rentabilisée, car il n’y a pas de problème financier, qu’ils ont déjà un style photographique personnel, sont déjà équipés, et qu’au final le projet s’inscrit dans une démarche simplement passionnée et pour le plaisir. Pour d’autres ce sera la 1ère fois avec des questions qui peuvent être bloquantes, comme je ne suis pas assez bon, je n’ai pas les moyens financiers et matériels. Le risque est de ne pas faire car on se pose trop de questions qui augmentent une anxiété peut-être déjà latente. Une solution est de commencer doucement, petit à petit, en faisant avec ce que l’on a comme matériel, faire en sorte que chaque jour soit une victoire en avançant progressivement en choisissant une thématique proche, qui ne génère pas des quantités de déplacements onéreux. Trouver une thématique accessible et axer le projet sur la façon de la traiter. Quand on débute, ne pas se mettre trop de pression et prendre cette réalisation comme une expérimentation, pour apprendre, pour progresser, s’envelopper d’humilité sans se comparer aux autres. Pour aider on peut théoriser, sans obligation de suivre les étapes suivantes.

Trouver un sujet/thématique

La première étape pour construire un projet photographique est de trouver une thématique ou un sujet qui vous intéresse, vous passionne ou vous intrigue. Vous pouvez choisir quelque chose d’assez général, comme la nature, la ville, les paysages ou quelque chose de plus spécifique, comme la pratique du skate, les couleurs évoluentes dans la nature, la vie des gens dans tel quartier spécifique, les rapports des gens avec leur smartphone, les marchés de villages. On peut trouver une inspiration dans sa propre expérience de vie, ses propres centre d’intérêts, ses émotions, la culture, l’histoire, etc.

Faire des recherches personnelles

Une fois que vous avez une idée de la direction que vous voulez prendre, faites des recherches pour vous immerger davantage dans la thématique. Lire des livres, des articles, regarder des documentaires, visiter des expositions de photographies. Faire des recherches sur les photographes qui travaillent dans ce domaine d’intérêt pour découvrir leur travail et leur style en faisant attention ensuite de ne pas copier ; s’inspirer en tâchant d’avoir ensuite sa propre approche visuelle.

Élaborer une idée

Après avoir effectué des recherches approfondies, se poser des questions clés qui pourraient aider à élaborer une idée solide pour le projet. Par exemple, quel message ou quelle histoire je veux raconter ? une vision positive, ironique, ubuesque, critique, consensuelle, provocatrice, douce, émotive, tendre, rude, alterner un côté positif et un autre plus clivant. Quel sera votre angle unique de réalisation ? Comment allez-vous réaliser des photos qui font sens et qui vont au delà de la surface de la thématique choisie ? sortir du déjà vu des centaines de fois. Trouver de la spécificité dans le banal.

Élaborer une planification

L’étape suivante consiste à élaborer une planification liée à la thématique et aux sujets. Cela peut inclure des informations telles que la durée, un projet sur plusieurs mois années, le nombre de photos que vous souhaiteriez faire, pour un livre photo ou une petite série de 7 photos mais avec une ambition qu’elles soient vraiment marquantes et significatives en termes de message, les endroits où aller, les horaires, les gens avec lesquels il faudra travailler demander des autorisations, les événements à ne pas manquer, quelles saisons, un projet à long terme ou rapide …

Construire une démarche artistique

Une fois que l’on a élaboré une planification, cadrer un minimum où l’on veut aller, il reste à réfléchir à la démarche artistique qui sera utilisé pour le projet. Il est important de déterminer votre propre style d’écriture photographique et de réfléchir à la façon dont vous allez aborder la thématique choisie. Réfléchir à la composition, l’éclairage, la couleur, la texture et l’émotion qui sera transmise. Ce peut-être un mixte par exemple parfois utiliser les règles académiques et d’autres fois faire complètement autrement au niveau des choix de composition, de cadrages, d’utilisation de la lumière. Penser série et pas photo unique, mixer des photos uniques qui « tiennent » seules et d’autres qui fonctionnent par deux. Trouver sa propre démarche personnelle et en profiter pour expérimenter.

Se démarquer

Pour se démarquer en photographie aujourd’hui, il est essentiel d’essayer d’être différent. Trouvez son propre style, expérimenter en sortant des sentiers battus. Éviter le classique et faire en sorte que votre projet soit original et traité différemment. C’est certainement le moins facile et cela peut prendre beaucoup de temps et demander énormément de pratiques mais cela ne doit pas être une source de découragement.

Financer et rentabiliser le projet

Une fois que le projet est construit, il en vient à penser à la façon de le financer et de le rentabiliser. On peut vendre ses photographies sous formes de tirages en nombre limité, numérotés signés, réaliser un livre photo en autoédition, faire des cartes, des posters. On peut participer à des expositions, à des concours de photographies, trouver des subventions ou du mécénat, vendre les photos comme documents d’illustration. Cette étape aussi est très difficile, car vendre cela n’a rien à voir avec le fait d’obtenir des « j’aime » (des likes) sur les réseaux sociaux, c’est trouver des personnes et des entités prêtent à payer pour obtenir vos photos.

Messages ou pas de messages ?

Un message n’est pas obligatoire. Ce peut être simplement l’envie de faire ou une finalité esthétique, visuelle. A charge à chaque spectateur de trouver de l’intérêt ou pas, d’interpréter. Avec de l’imagination, il est possible de trouver un message original comme le message de l’absence de message. « Je n’ai pas de messages dans mes photos… La véritable activité de la photographie consiste à capturer un peu de la réalité (quelle qu’elle soit) sur la pellicule ». – Garry Winogrand.

En somme, pour construire un projet photographique, il est important de trouver une thématique avec un sujet qui vous passionne, de faire des recherches approfondies, d’élaborer une idée solide, de planifier avant la réalisation, de construire une démarche artistique aussi personnelle que possible, de se démarquer et éventuellement de rentabiliser cette opération. Cela nécessite de la patience, du travail, de la créativité, de la persévérance, tout en apportant le plaisir de faire et de donner à voir.

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -