Cadrage et composition

La composition et le cadrage en photographie sont deux éléments importants pour créer une image harmonieuse et captivante. La composition fait référence à la disposition des éléments dans le cadre, tandis que le cadrage est le choix du point de vue et des proportions de l’image.

Les règles académiques de composition, telles que la règle des tiers (parfois discutée), la ligne d’horizon, les diagonales, la symétrie, et la perspective, fournissent des techniques pour créer une composition équilibrée et esthétiquement plaisante. La règle des tiers consiste à diviser l’image en neuf parties égales en utilisant des lignes verticales et horizontales imaginaires. Les points où ces lignes se croisent deviennent des points d’intérêt, où il est recommandé de placer les sujets principaux.

Pour réaliser une composition harmonieuse ou interpellante, il est important de prendre en compte plusieurs éléments. Il est essentiel de choisir un point de vue approprié pour mettre en valeur le sujet principal et éliminer les distractions en faisant attention aux arrières plans. Il faut penser à l’équilibre des éléments dans le cadre et à leur relation les uns avec les autres. Les éléments tels que les lignes, les formes, les couleurs et les textures doivent être soigneusement placés pour créer un ensemble cohérent et attrayant. L’utilisation de la lumière et de l’ombre peuvent également contribuer à la composition, en ajoutant de la profondeur et de la dimension à l’image en évitant un rendu trop plat. Concernant les êtres vivants les yeux, le regard sont importants aussi bien ceux du sujet que de celui que l’on porte sur eux.

La composition joue un rôle crucial dans la façon dont une photographie raconte une histoire, touche et provoque une réaction. En organisant les éléments dans le cadre, le photographe peut diriger l’attention du spectateur vers le sujet principal et communiquer une émotion. Par exemple, le photographe peut créer une tension ou un équilibre entre les différents éléments de l’image, mettant en valeur un certain conflit ou une harmonie. De plus, la composition peut également aider à renforcer le sens en utilisant des lignes de fuite ou de force, créant un mouvement visuel qui guide le regard du spectateur à travers la scène en l’impliquant.

Il existe de nombreux photographes qui ont réalisé des compositions classiques reconnues pour leur esthétique et leur équilibre. On peut citer Henri Cartier-Bresson, Ansel Adams, Edward Weston et Robert Doisneau. Ces photographes ont utilisé des techniques de composition académiques pour créer des images intemporelles et artistiques.

D’un autre côté, certains photographes se sont démarqués en pratiquant des compositions très originales et non conventionnelles. Ils remettent souvent en question les règles académiques, utilisent des angles de vue inhabituels, des cadrages audacieux et des compositions asymétriques. Des exemples d’artistes qui se démarquent par leur originalité sont Sally Mann, David La Chapelle et Daido Moriyama.

Pour trouver des compositions et des cadrages originaux, il est important d’explorer différentes techniques et de sortir des sentiers battus. Cela peut inclure l’expérimentation avec différents points de vue, l’utilisation de lignes dynamiques, la recherche de motifs et de répétitions, et même l’incorporation d’éléments surprenants ou inattendus. En cherchant à raconter une histoire unique ou à transmettre une émotion spécifique, les photographes peuvent trouver des compositions originales qui sortent de l’ordinaire.

La composition et le cadrage en photographie sont des éléments clés pour créer des images attrayantes et significatives. Les règles académiques de composition fournissent des techniques pour créer des compositions équilibrées, tandis que l’originalité permet de se démarquer et de créer des images particulières. En utilisant la composition de manière intentionnelle, les photographes peuvent donner du sens à leurs réalisations et modifier l’interprétation de leurs photographies.

Un changement de composition peut être réalisé par un recadrage quand cela n’a pas été possible lors de la prise de vue.

Un cadrage large intègre le contexte, un cadrage serré est généralement plus impactant plus immersif. Le type d’objectif photo utilisé, grand-angle, semi grand -angle comme ici une optique fixe de 35mm participe au rendu de la photo qui serait différent par exemple avec un téléobjectif de 180 mm comme sur la photo d’en-tête .

Robert Capa a dit si ta photo n’est pas assez bonne, c’est que tu n’es pas assez prêt. Ce ne sont pas tous les oiseaux qui se laissent approcher pour faire une photo au 35mm…

La composition en photographie fait référence à la manière dont les éléments d’une image sont disposés et organisés. Elle implique le choix de ce qui est inclus ou exclu du cadre, ainsi que la façon dont ils sont positionnés par rapport aux autres éléments.

Le cadrage consiste quant à lui à choisir la portion de la scène que l’on souhaite inclure dans l’image finale. Cela peut se faire en recadrant une fois la photo prise ou en ajustant la distance entre le photographe et le sujet.

La composition et le cadrage ont tous deux un impact sur la façon dont une image est perçue par le spectateur. Une bonne composition peut rendre une image plus équilibrée et attrayante visuellement, tandis qu’un mauvais cadrage peut distraire et détourner l’attention du sujet principal et donner un sentiment de mauvaise maîtrise.

L’implication du spectateur est aussi liée au cadrage. En choisissant où placer le sujet principal dans le cadre, le photographe guide le regard du spectateur et influence sa perception. Par exemple, si un personnage est placé vers le coin du cadre plutôt qu’au centre, cela peut créer une impression de mouvement ou d’espace supplémentaire.

Il est courant de couper des éléments non essentiels d’une scène, tels que les pieds ou les bras, si cela permet de mettre davantage l’accent sur le sujet principal. Cependant, il est important d’éviter de couper ces éléments de manière trop abrupte afin de ne pas donner l’impression que la coupure est accidentelle ou maladroite.

Pour créer des cadrages originaux et harmonieux, il est possible d’expérimenter différents angles de prise de vue, les points de vue bas ou élevés par exemple. Jouer avec la profondeur de champ pour mettre en valeur le sujet principal tout en créant un arrière-plan flou. On peut utiliser des lignes directrices telles que des diagonales ou des courbes dans la composition pour ajouter du dynamisme et de l’intérêt visuel.

« Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près. » 🙂

Pour les férus de matériel – photos réalisées avec un Nikon D810 et objectifs 35mm Nikkor f1,8 AF-S ED et 180mm 2,8 AF-ED, traitement Capture One pro 23 d’après fichier NEF (raw). Canon 5D et 40 mm f2,8 pour le chat et Leica M8 Voigtländer 28mm pour la vache.

image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *