Partager ses connaissances ?

Ou pas, car on pourrait penser que l’on se tire une balle dans le pied en dévoilant son savoir-faire. Alors est-ce que c’est une bonne chose de partager ses connaissances ?

Le pire partager son savoir gratuitement sur un blog internet. En réfléchissant cela présente toutefois plusieurs avantages :

  • Contribution à la communauté : En partageant gratuitement ses connaissances, on peut aider les autres à apprendre, se développer et résoudre des problèmes. Cela peut créer une communauté en ligne dynamique qui encourage l’apprentissage et le partage mutuel.
  • Renforcement de la réputation et de l’influence : En démontrant son expertise et ses connaissances à travers un blog, on peut gagner en crédibilité et renforcer sa réputation dans un domaine spécifique. Cela peut conduire à de nouvelles opportunités professionnelles, collaborations et partenariats.
  • Enrichissement personnel : Le simple fait de partager ses connaissances peut être gratifiant et enrichissant sur le plan personnel. Cela permet de réfléchir davantage à ses propres compétences et d’apprendre encore plus en étant ouvert aux réactions et aux contributions des lecteurs.
  • Apprendre des autres : En partageant ses connaissances sur un blog, on peut également apprendre des autres, qui peuvent apporter de nouvelles idées, de nouvelles perspectives et des critiques constructives. Cela favorise l’échange et la collaboration.
  • Faire partie d’une communauté d’experts : En partageant ses connaissances, on peut se faire connaître au sein d’une communauté d’experts et interagir avec d’autres personnes partageant les mêmes intérêts. Cela peut permettre d’élargir son réseau professionnel et d’avoir accès à de nouvelles opportunités.

Concernant le fait de vaincre la peur de perdre ses connaissances non partagées lorsqu’on meurt. Le partage de connaissances sur internet et dans des livres ou vidéos, permet de laisser une trace durable qui peut être consultée et utilisée par d’autres, même après son décès. Il s’agit donc davantage d’une contribution durable que d’un auto-sabotage.

Enfin, augmenter la concurrence dans un domaine comme la photographie peut être perçu comme un avantage. Cela stimule l’innovation, pousse les photographes à améliorer leurs compétences et incite à fournir des services de meilleure qualité.


image_pdf©Patrick Pestre - pour usage personnel -